http://theatre.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

École supérieure de théâtre


Recherche


theatre@uqam.ca



  • facebook

Accueil

Installation-performative de Hugo Dalphond, candidat au doctorat en études et pratiques des arts, présentée à Tangente

Hugo Dalphond 900

Dates : 22 au 25 mars 2018

Lieu : Tangente
           Salle Françoise-Sullivan
           Édifice Wilder-Danse
           1435, rue Bleury, Montréal
           Métro Place-des-arts

Dans l’idée de ne plus être ici est une expérience de 40 minutes dans laquelle le spectateur est invité à déambuler dans un dispositif de fumée très dense et à se confronter à différentes spatialités lumineuses.

Ce projet s’inscrit dans un cycle de travail et de recherche doctorale sur l’espace scénique et sur son potentiel à devenir un lieu de refuge où il est permis de faire l’expérience du monde sous d’autres modalités sensorielles.

En considérant que l’espace du quotidien appauvrit notre manière d’être ensemble en imposant, vis-à-vis notre environnement, un rapport empressé et cartésien, l’espace de l’art veut, à l’inverse, s’affirmer ici comme un lieu d’exception qui engage un rapport sensible et intuitif au monde.

Au lieu de la tête et de sa capacité à analyser, c’est alors le corps sensible et son rapport à l’immédiateté du vécu qui sont les éléments par lesquels il y a rencontre. Le projet nait donc d’une question plutôt simple : de quelle manière déplier la notion de co-présence par une expérience méditative et corporelle de l’espace ?

Pour ce faire, Hugo Dalphond interroge la synergie des corps, de l’espace et de la lumière en élaborant des dispositifs scénographiques initiateurs de rencontre. C’est principalement en faisant cohabiter les spectateurs et les performeurs au sein d’un même lieu et en modulant leur perception de l’espace qu’il fonde des expériences sensorielles alternatives. C’est alors l’occasion de s’engager dans différentes qualités de co-présence et de prendre ainsi conscience de notre rapport à l’autre.

Ce projet est présenté en soirée partagée avec le collectif Castel Blast et leur pièce Carcasse. Des informations supplémentaires concernant ces deux projets sont disponibles sur le site de Tangente, sous la soirée thématique Poussière et fumée ou encore via l’événement Facebook

Équipe de création : Hugo Dalphond, Erin Drumheller, Laurie-Anne Langis, Ravenna, François Richard, Alex Trahan, Mathieu Arsenault, Anne-Sara Gendron. 

*****

Hugo Dalphond est scénographe et éclairagiste. Il collabore sur différents projets en théâtre et en danse (Projet Hybris, Daina Ashbee, Collectif La tresse, Andre Pena & Artists, Anne-Flore de Rochambeau, Claudia Chan Tak). Depuis 2015, il aborde ces questionnements dans le cadre d’un doctorat en Études et pratiques des arts à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM qui a pour sujet l’installation lumineuse et l’opportunité spatiale qu’elle offre à réfléchir notre sentiment de collectivité. Hugo Dalphond est également chargé de cours à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM et membre étudiant du réseau Hexagram.

Retour en haut de page