http://theatre.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

École supérieure de théâtre


Recherche


audiovisuel@uqam.ca



  • facebook

Archives

Mémoire-création de Josianne Dulong-Savignac, du 7 au 9 septembre 2016

Mémoire-création

Josianne Dulong 900

Exposition à partir d'archives des pensionnats autochtones canadiens

Date et heure : 7 au 9 septembre 2016, 12h-19h
Lieu : Studio-d’essai Claude-Gauvreau (J-2020)
UQAM, Pavillon Judith-Jasmin
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal / Métro Berri-UQAM
Entrée libre

« [...] sont emmagasinées,
dans les archives de la mémoire collective,
des blessures réelles et symboliques. »
-Paul Ricoeur, La Mémoire, l’Histoire et l’Oubli

En tant que jeune artiste allochtone, ayant grandi près de la réserve algonquine de Timiskaming First Nation (Abitibi-Témiscamingue), mon projet de recherche-création documentaire cherche à interroger la mémoire collective liée au contexte postcolonial canadien. C’est par le biais d’une exposition participative à partir d’images d’archive des pensionnats autochtones que sont questionnés le silence de l’histoire matérielle, la mémoire des archives et la condition de l’image. Dans l’observation attentive de ces images, l’aporie de la présence et de l’absence surgit, convoquant alors les notions d’oubli, de perte et de disparition. Effectivement, comment faire face à ce sentiment de perte vertigineux devant l’effacement d’une mémoire en image? Que pourrait engendrer un face-à-face entre deux présences, la nôtre devant celle en ombres et lumières des visages anonymes fixés sur la pellicule vieillissante?

Une interrogation sur le potentiel théâtral du visiteur, en relation avec une communauté en image, se dessine dans la création de différentes situations de rencontre entre le regardant-participant et l’objet-image. L’espace relationnel de l’exposition reconfigure alors l’expérience corporelle du visiteur invité à manipuler, ou encore, à se coucher afin d’avoir accès aux images exposées. Un engagement vers une compréhension des enjeux autre que dans une logique de la preuve, viserait à questionner et à produire de la pensée sur le plan politique comme sensible, en mettant à l’épreuve notre « volonté de regard » (Didi-Huberman, 2012).

Conception générale : Josianne Dulong-Savignac
Laboratoires : Julie-Michèle Morin, Alix Mouysset
Lumières : Nicola Dubois
Espace : Anne-Sara Gendron
Son : Simon Gauthier
Basse : Audrey Dulong Bérubé
Direction de production : Rachel Morse
Direction de recherche: Marie-Christine Lesage et Émilie Martz-Kuhn

Retour en haut de page