http://theatre.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

École supérieure de théâtre


Recherche


audiovisuel@uqam.ca



  • facebook

MAÎTRISE EN THÉÂTRE

Fondé en 1979, le programme de maîtrise en théâtre favorise le dialogue entre la théorie et la pratique, la recherche et la création. Tourné vers les esthétiques contemporaines telles que la dramaturgie, le jeu de l’acteur, la mise en scène, la scénographie, l’apport de la technologie et la transdisciplinarité, ce programme s’intéresse également à l’histoire et la pédagogie du théâtre.
Seul programme du genre offert en français en Amérique du Nord, la maîtrise en théâtre s’adresse à la fois aux personnes qui possèdent une expérience pertinente de pratique théâtrale et à celles qui possèdent de bonnes connaissances théoriques.

Pour tous ceux qui veulent aller plus loin et repousser leurs limites, l’École supérieure de théâtre est un lieu pour approfondir ses connaissances, entreprendre une recherche et trouver réponse à un questionnement.

La maîtrise peut revêtir différentes formes

  • Le mémoire-création consiste en l’écriture d’un texte de fiction destiné à la scène ou en l’élaboration d’un essai scénique.
  • La conférence-démonstration présente oralement (mais aussi visuellement le cas échéant) les résultats d’une investigation pratique.
  • Le mémoire de recherche consiste en la rédaction d’un texte théorique faisant état de la recherche personnelle de l’étudiant et constituant un apport original aux problèmes soulevés par le théâtre.

Champs de recherche

  • Théories et pratiques du jeu
  • Théories et pratiques de la mise en scène
  • Théories et pratiques de l'écriture dramatique
  • Théories et pratiques de l'espace et de la scénographie
  • Théories et pratiques du théâtre pour l'enfance et la jeunesse
  • Histoire et analyse du théâtre (québécois et étranger)
  • Pédagogie du théâtre
  • Théories et pratiques de l'interdisciplinarité
  • Théories et pratiques des autres arts de la scène (cirque, marionnettes, performance et installation, danse, mime, opéra et théâtre musical)
  • Théories et pratiques du corps au théâtre
  • Théories et pratiques des technologies au théâtre

Méthodes et critères de sélection

Afin d’être retenus, les candidats doivent faire parvenir au comité de sélection un dossier comportant trois lettres de recommandation, un relevé de notes (pour les admissions sur la base d'expérience pertinente les candidats doivent présenter un curriculum vitæ), un projet de recherche ou de mémoire de création et le formulaire de demande d'admission dument rempli.

Les candidatures sont évaluées de la manière suivante :

Le seuil d'admissibilité est fixé à 70 %.

Le sous-comité d'admission et d'évaluation peut exiger une entrevue avec un candidat dont le dossier ne permettrait pas de bien juger des compétences.

MAÎTRISE EN ENSEIGNEMENT DES ARTS

Concentration art dramatique (1501)

Scolarité

La maîtrise en enseignement des arts comporte 60 crédits, dont 15 crédits nécessaires pour l'obtention du brevet d'enseignement. Ces 15 crédits supplémentaires sont requis afin de respecter certaines normes institutionnelles et certaines contraintes gouvernementales.

Objectifs

Spécialisée en pédagogie des arts, la maîtrise qualifiante s'inscrit dans une approche-programme qui se déploie sur l'ensemble des 60 crédits et dans une perspective systémique visant l'intégration des savoirs, du savoir-faire et du savoir-être.

L'objectif général de ce programme est de former des professionnels de l'enseignement de l'art au préscolaire/primaire et au secondaire en permettant aux personnes détentrices d'un baccalauréat disciplinaire en art de compléter leur formation en enseignement, dans le cadre d'études de deuxième cycle. Ces enseignants, possédant un bagage artistique diversifié – en art dramatique, en arts visuels et médiatiques, en danse ou en musique – sans être légalement qualifiés pour enseigner, pourront développer les compétences professionnelles exigées des enseignants oeuvrant dans le système scolaire québécois.

Plus particulièrement, le programme vise à ce que les enseignants-artistes puissent relever les défis propres à leur discipline en usant de créativité pédagogique. Encouragés à affirmer leur identité professionnelle en tant qu'enseignants-artistes, les étudiants apprendront à conjuguer au mieux leurs expériences créatrices et leur pratique de l'enseignement. Le programme favorise également l'expression de leur leadership artistique et culturel dans le milieu scolaire et les incite à enrichir leurs pratiques d'enseignement grâce à une vision interdisciplinaire. De plus, le programme privilégie l'engagement des étudiants dans une démarche professionnelle réflexive et métacognitive afin de les outiller pour agir dans l'univers complexe de la profession enseignante.

Conditions d'admission

Pour être admissible à la maîtrise en enseignement des arts, le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat disciplinaire en art dramatique, en arts visuels et médiatiques, en danse ou en musique (ou l'équivalent) selon la concentration choisie.

Le candidat doit avoir obtenu son diplôme avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent) pour être admis au programme. Tout dossier de candidature avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 (ou l'équivalent), sera étudié par le Sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.

Exceptionnellement, le candidat qui ne détient pas un baccalauréat peut être admis après études de son dossier par le SCAE, à la condition de posséder les connaissances requises équivalentes à un baccalauréat disciplinaires, une formation professionnelle appropriée ainsi qu'une expérience professionnelle (attestations de travail, de formation, de stages, etc.) jugée pertinente d'au moins cinq ans.
Le candidat dont les connaissances disciplinaires seront jugées insuffisantes pourrait se voir imposer des cours d'appoint par le SCAE.

Dans tous les cas, le candidat doit faire la preuve qu'il a un contrat d'enseignement avec une commission scolaire ou un établissement d'enseignement privé reconnu par le MELS lui permettant de faire une demande d'autorisation provisoire d'enseigner ou qu'il est inscrit sur une liste de remplacement. Le candidat doit également faire la preuve qu'il a acquis, au cours des cinq dernières années, une expérience professionnelle, récente et significative, d'enseignant au niveau préscolaire/primaire ou secondaire dans une commission scolaire ou une école privée reconnue par le MELS, d'une durée de 130 jours ou 500 heures, dont 30 jours durant l'année scolaire en cours au moment de la demande d'admission au programme.

La demande d'autorisation provisoire doit obligatoirement être obtenue au cours des douze premiers crédits du programme.

Au moment de l'admission, le candidat déjà titulaire d'un diplôme québécois de premier cycle universitaire, ou l'équivalent, doit satisfaire aux exigences générales des universités quant aux compétences linguistiques (l'épreuve uniforme du collégial ou exigence de l'établissement universitaire où la formation a été réalisée).

Capacité d'accueil

Le programme est contingenté à quarante-cinq étudiants. L'admission se fait à l'automne seulement.

Régime et durée des études

Ce programme peut être suivi à temps partiel seulement, sur une période de quatre ans. La durée maximale des études est de cinq ans, soit l'équivalent de la période de validité d'une autorisation provisoire d'enseigner.

Méthodes et critères de sélection

Le candidat doit remplir un formulaire d'admission et fournir son dossier universitaire. Le candidat doit également soumettre un document certifiant le lien d'emploi avec une commission scolaire ou avec un établissement d'enseignement privé reconnu par le MELS et attestant l'expérience professionnelle récente et significative, un curriculum vitæ faisant état de ses expériences pertinentes reliées au domaine des arts, une lettre de motivation faisant état de ses objectifs professionnels et de formation, ainsi que trois lettres de recommandation (direction d'école, conseiller pédagogique) faisant état de ses aptitudes pour l'enseignement des arts.

Le candidat qui ne détient pas un baccalauréat disciplinaire sera convoqué à une audition ou devra présenter un dossier tel que spécifié dans les méthodes et critères de sélection pour chacune des concentrations :

Concentration art dramatique :

Retour en haut de page