SUSPENDUE | (Dé)tourner sa langue, recherche-création de Klervi Thienpont, 3 et 4 avril 2020

***SUSPENDUE POUR L’INSTANT ***

Présentée dans le cadre de la maîtrise en théâtre

3 – 4 avril 2020 19 h / 4 avril 16 h
Billets en vente à compter du 18 mars, dès midi
https://www.lepointdevente.com
7$ admission générale

Pavillon des Sciences de la gestion (R), UQAM
Salle R-M180, niveau métro
315, rue Sainte-Catherine Est (angle St-Denis)
Métro Berri-UQAM

***

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec en jeu théâtral (2003), Klervi Thienpont a participé à plus d’une trentaine de productions sur les scènes du Québec. Créations, répertoire, théâtre jeunesse, jeu physique, grand plateau, salle intime, grands rôles et pas trop de poignées de porte, un brin de marionnette, alouette; elle s’est frottée au théâtre dans toutes ses dimensions ou presque.

En 2017, elle entre à la maitrise à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. À l’université elle fait ses premiers PowerPoint, elle apprend à faire du montage sonore et découvre avec enthousiasme l’ethnographie postmoderne comme posture de recherche. Deux trois bougies d’allumages et quelques lectures théoriques marquantes plus tard, et son projet de recherche-création prend forme… (Ça, c’est la version courte de l’histoire).

Avec (Dé)tourner sa langue, elle s’est lancé le défi d’incarner et théâtraliser une partie de ses réflexions et explorations théoriques autour de l’oralité de la langue au théâtre, notamment en ce qui concerne l’utilisation du français normatif. Il y est question d’accents, de diction, de normes, d’insécurité linguistique, d’aliénations et de libertés à reprendre…

Combien sommes-nous à décrocher ou à être dérangé par le niveau de langue oscillant entre français normatif et accent franchouillard dans certains spectacles produits par des compagnies et institutions québécoises?

Dans ce bricolage-montage ludique et indiscipliné, la chercheuse-créatrice s’expose à la fois en sujet de l’étude et partie prenante d’un tout plus vaste.

« Comment dégager une place pertinente parce que décalée, curieuse, audacieuse ? Comment légitimer une approche qui ne se prétend pas experte, justement, parce qu’elle ne l’est pas ? Sans doute faut-il une grande générosité : on offre, par ses questions et ses remarques, la possibilité aux autres de penser plus loin. Et c’est précisément parce qu’on sait ne pas détenir la vérité vraie qu’un véritable dialogue est possible. »
(Indiscipline ! de Myriam Suchet, 2016, p.54)

ÉQUIPE DE CRÉATION
Bricolage-montage et interprétation Klervi Thienpont
Assistant à la création Guillaume Deman
Assistante à la production Dona-Bella Kassab
Directrice de recherche Marie-Christine Lesage
Conseiller artistique Philippe Ducros

L’École supérieure de théâtre

L’École supérieure de théâtre de l’UQAM se classe parmi les hauts lieux de formation, de recherche et de création en théâtre au Québec et au Canada. Elle forme des artistes, des concepteurs, des penseurs et des pédagogues en jeu, en scénographie, en études théâtrales, en théâtre de marionnettes contemporain et en pédagogie de l’art dramatique et ce, du premier cycle aux cycles supérieurs.

Suivez-nous

Coordonnées

École supérieure de théâtre
Local J-2301
1400, rue Berri
Montréal (Québec) H3C 3P8