2e cycle – DESS en théâtre de marionnettes contemporain

Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en théâtre de marionnettes contemporain

Unique au Canada, cette formation universitaire spécialisée en théâtre de marionnettes contemporain propose un enseignement qui articule apprentissage, pratique des arts de la marionnette et réflexion sur leur place dans le paysage théâtral actuel.

La marionnette est un art de l’image, du mouvement et de la forme, à l’intersection entre les arts vivants et les arts visuels. In(ter)disciplinaire par nature, elle peut intéresser aussi bien les artistes œuvrant dans le domaine du théâtre, de la performance et de la danse, que des arts visuels et médiatiques, voire de la robotique.

  • L’objectif principal est de former des artistes aux approches novatrices et aptes à mettre au service de leur propos la singularité du théâtre de marionnettes.
  • Il s’agit d’une formation supérieure spécialisée de 2 ans à raison de 5 cours par année qui permet de concilier vie professionnelle et académique.
  • Le cadre universitaire d’excellence, qui conjugue création, recherche et interdisciplinarité, constitue la singularité de cette formation.
  • Les cours sont axés vers l’apprentissage des notions fondamentales du théâtre de marionnettes : dramaturgie, scénographie, conception, fabrication de marionnettes, jeu et mise en scène. Ils proposent l’apprentissage et le perfectionnement d’un art interdisciplinaire à la croisée entre les arts de la scène et les arts visuels.
  • Les étudiant·e·s et artistes profitent de l’expérience et du dynamisme de professeur·e·s et de praticien·ne·s reconnu·e·s et impliqué·e·s dans le milieu du théâtre de marionnettes, du théâtre d’objets et du théâtre d’ombres. Membres de l’équipe enseignante régulière : Isabelle Chrétien, Noë Cropsal, Antoine Laprise, Myriame Larose, Patrick Martel, Clea Minaker et Dinaïg Stall. À cette équipe se joignent régulièrement des artistes du Québec et de l’international pour des cours intensifs, des classes de maître et des conférences.
  • Les étudiant·e·s bénéficient d’un accès privilégié à des espaces de création, de production et de diffusion, ainsi qu’à de multiples ressources matérielles.
  • La création et la présentation publique d’une courte forme à la fin des 2 années d’études permet à l’artiste-étudiant·e de partir avec un projet en poche qu’il ou qu’elle pourra par la suite réutiliser dans sa forme originale ou le transformer.

Pour toute question, communiquez avec :
Dinaïg Stall
Direction du programme
stall.dinaig@uqam.ca

Demandes et conditions d’admission >
Facebook du DESS
Facebook de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM

Cours à suivre

Programme offert à temps plein d’une durée de 2 ans, soit 6 trimestres consécutifs (10 cours de 90 heures) à raison de 6 crédits aux trimestres d’automne, de 6 crédits aux trimestres d’hiver et de 3 crédits aux trimestres d’été pour un total de 30 crédits et l’obtention d’un diplôme d’études supérieures spécialisées.

Au terme de leur formation, les étudiant·e·s devront présenter de courtes formes théâtrales conçues et réalisées dans le cadre de leurs deux derniers cours (Activités de synthèse I et II) avec l’encadrement d’un binôme d’artistes professionnel·le·s œuvrant dans les domaines de la mise en scène et de la scénographie en théâtre de marionnettes.

Description complète des cours offerts

Les étudiant·e·s souhaitant parfaire leurs connaissances en conception et construction de marionnettes peuvent aussi suivre les cours « Initiation à la marionnette » et « Marionnette : Matériaux et mécanismes ».

1re année

Automne (2 cours)

2e année

Été (1 cours)

Témoignages de personnes diplômées du DESS

« Le DESS nous a permis de nous frotter à un grand nombre de techniques de marionnettes, de rencontrer des artistes passionnants (des collaborations sont d’ailleurs nées de certaines de ces rencontres), d’expérimenter la création dans le cadre du cursus et aussi en dehors, puisque la formation laisse le temps à chaque étudiant de réaliser d’autres projets en parallèle. »
– Elise Ducrot, Judith Guillonneau et Marie Julie Peters-Desteract / Le Bruit de l’herbe qui pousse

***

« Le DESS m’a amené à prendre des risques, à cultiver un esprit de recherche et à m’ancrer dans la communauté. L’expérience de cette formation continue de nourrir ma pratique actuelle. »
– Claudine Rivest, marionnettiste et plasticienne

***

« Au DESS, on m’a vivement encouragée à laisser émerger un univers personnel qui me permettait enfin d’écrire en liant théâtre, arts visuels et musique.

C’est à travers ces deux années d’études que j’ai précisé des axes de recherche qui guident encore ma pratique aujourd’hui, soit notre relation à notre matérialité, à notre propre corps, à l’animé et à l’inanimé, à la vie à la mort. »
– Karine Sauvé, Mammifères

***

« To this day, I carry my lessons and skills with me into every theatre project, whether puppets are a part of the creation or not. […]

The program was a well-balanced exploration of all aspects of puppet theatre; a multitude of styles, the history, the contemporary innovators, the crafts of design and construction, animating, writing and directing, creating theatre and expanding our ideas as to what puppetry can be, what theatre can be. […]

As a networking opportunity, the DESS was a gift that introduced me to an entire universe of unique theatre makers here in Montréal, Québec, and across the globe. UQÀM’s DESS in contemporary puppetry is a truly unique training program. »
– Zach Fraser / Infinithéâtre

La marionnette contemporaine

Un art en pleine effervescence

Forte d’ancrages traditionnels très diversifiés aussi bien en termes d’origine géographique, de technique, d’esthétique que de propos, la marionnette connaît à l’heure actuelle un essor tous azimuts.

Qu’il s’agisse de revisiter une tradition populaire ou de mêler pantins automatisés et projections multimédias, elle permet aux artistes de tous horizons de créer des univers complets et cohérents, de donner vie à ce qui n’en a pas et corps aux figures de pensée et aux projections les plus folles, aux instincts et aux émotions qui nous traversent, des plus concrètes aux plus abstraites.

S’étant emparé depuis les années 60 des plateaux de théâtre et ayant ainsi dévoilé le ou la marionnettiste traditionnellement caché, le théâtre de marionnettes contemporain peut désormais donner à voir les multiples relations qui lient le personnage marionnettique à l’interprète qui l’anime.

La marionnette met alors en évidence l’étrange alliance du corps et de l’esprit, du tangible et de l’immatériel ou encore, lorsqu’elle prend au pied de la lettre la métaphore de la manipulation, les rapports de pouvoir, de domination.

Son statut double de personnage et d’objet, de pensée en mouvement et de matériau inerte, permet toutes les libertés. Elle dépasse les limites de l’humain, se joue des échelles, de la gravité, des impératifs physiques imposés par son corps à l’interprète. Elle est une invitation à dire et (rece)voir le monde autrement.

Des liens utiles

Historique

Le théâtre de marionnettes contemporain est un art en pleine effervescence au Québec et au Canada, ce dont témoigne le développement du milieu professionnel : naissance de nouvelles compagnies, offre diversifiée de stages – notamment par l’Association québécoise des marionnettistes – formations à l’étranger, festivals spécialisés, création de la Maison internationale des arts de la marionnette, etc.

De son côté, l’École supérieure de théâtre de l’UQAM s’est montrée fort avant-gardiste puisqu’elle offre, depuis ses débuts dans les années 80, de nombreux cours en théâtre de marionnettes contemporain. Partie intégrante des enseignements donnés dans le cadre du baccalauréat en art dramatique, ces cours ont contribué à initier à la marionnette de multiples artistes œuvrant maintenant au Québec et à l’étranger.

Devant le succès de ces cours ; face au désir exprimé par bon nombre d’étudiant·e·s de parfaire leurs connaissances dans ce domaine et d’apprendre les fondements du métier de marionnettiste ; considérant le besoin croissant des artistes professionnel·le·s d’accéder à un enseignement spécialisé ; l’équipe de marionnettistes enseignant à l’École supérieure de théâtre a mené dès l’automne 2001 une réflexion sur le bien-fondé et la faisabilité d’y créer une formation et un diplôme.

Ainsi, est né en 2005, à l’initiative de Michel Fréchette, le DESS en théâtre de marionnettes contemporain. Sous la direction de Marthe Adam, le programme a accueilli en 2007 une première promotion d’étudiant·e·s, suivie de deux autres jusqu’à l’été 2013. Après une interruption de deux ans et une modification majeure du programme visant à le garder au plus proche des besoins spécifiques des artistes marionnettistes d’aujourd’hui, le DESS est relancé à l’automne 2015 sous la direction de Dinaïg Stall.

Né de l’effervescence du milieu professionnel québécois et canadien, ce diplôme contribue désormais au développement d’une relève de marionnettistes tournés vers la recherche et l’innovation. Le programme offre à ces artistes une gamme d’outils à la fois théoriques et pratiques pour les aider à mettre au service de leur propos la singularité du théâtre de marionnettes.

La réflexion menée au cours des études s’articule particulièrement autour de deux axes centraux : la question des fondements des arts de la marionnette et celle de ses interactions avec les autres disciplines artistiques. Ces questions sont fondamentales dans un contexte où la notion d’interdisciplinarité devient prépondérante dans les recherches scéniques et visuelles  – la marionnette étant elle-même, de par sa nature d’objet plastique au service de la scène, au point de convergence entre différents arts.

Galerie de photos

L’École supérieure de théâtre

L’École supérieure de théâtre de l’UQAM se classe parmi les hauts lieux de formation, de recherche et de création en théâtre au Québec et au Canada. À travers ses multiples programmes de premier cycle (jeu, scénographie, études théâtrales et enseignement de l’art dramatique) et de cycles supérieurs (théâtre de marionnettes contemporain, maîtrise et doctorat), elle forme des artistes, des interprètes, des concepteur·trice·s, des penseur·euse·s et des pédagogues, dont le talent, le travail et l’expérience sont fortement ancrés et recherchés dans le milieu professionnel.

Suivez-nous

Coordonnées

École supérieure de théâtre
Local J-2301
1400, rue Berri
Montréal (Québec) H3C 3P8